leading story

Feu vert à la négociation chez ING… mais sans manager de crise

Dans le hall d’entrée du siège d’ING à Bruxelles, le front commun syndical a convié la presse mercredi. Il souhaitait s’exprimer sur les avancées des négociations liées au plan de restructuration annoncé début octobre par la banque. Bien que le sujet soit sensible, le climat était serein parmi les responsables syndicaux présents avenue Marnix. Et pour cause. Les négociations avec la direction d’ING vont reprendre, a annoncé Philippe Samek, secrétaire national à la CNE. "La direction est sortie du bois. Il y a désormais une ouverture pour rediscuter certains points du plan de restructuration", selon Eric Caufriez, responsable national à la CNE. Un avis partagé par les autres syndicats en présence. Une semaine après que les négociations ont été suspendues faute d’accord, l’heure semble désormais être au dialogue.