leading story

Feu vert pour la centrale biomasse d'E.ON à Genk

La ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD & V) a suivi l’avis de l’administration provinciale du Limbourg et donné le feu vert à l’énergéticien allemand E.ON pour transformer la centrale au charbon de Langerlo (Genk) en centrale à biomasse. Une centrale qui utilisera comme combustible des pellets (en photo) importés de l’étranger via le port d’Anvers.