Publicité
Publicité
leading story

Fiat prêt à jouer "quitte" ou "double" pour relancer Alfa

Le constructeur italien pourrait choisir de détacher sa marque milanaise du reste du groupe pour lui permettre de revivre plus librement. Verdict le 6 mai.