leading story

Floridienne Chimie, à l’arrêt, suscite de l’intérêt

Depuis le milieu de la semaine, le climat social s’est sérieusement dégradé sur le site de Floridienne Chimie. Un nombre très restreint de cadres ont eu accès à leur bureau. La colère des quelque 130 travailleurs, en grève depuis mercredi et jusqu’à lundi matin en principe, se justifierait surtout par l’impossibilité de rencontrer leur actionnaire majoritaire.