Google licencie quatre salariés trop curieux

Google a licencié lundi quatre salariés accusés d’avoir consulté des documents internes auxquels ils n’auraient pas dû accéder, provoquant la colère de certains de leurs collègues qui y voient une mesure d’intimidation visant à empêcher le personnel du géant de l’internet de s’organiser, voire de se syndiquer.