leading story

GSK veut des emplois plus flexibles

Christophe Weber, le nouveau patron de la division vaccins de GSK, n’a pas sa langue en poche. Il apprécie la Belgique, qu’il juge attrayante pour les pharmas. Mais il est moins tendre avec son marché de l’emploi, trop rigide à son goût.