leading story

H. Vanhulle (Linklaters): "La crise freine les acquisitions mais dope les litiges"

La crise rend les entreprises plus prudentes dans leurs dépenses juridiques et réduit fortement le marché des acquisitions. Mais elle tend à accroître le nombre et la complexité juridique des contentieux. C’est là que réside la chance de grands cabinets d’avocats d’affaires comme Linklaters. Henk Vanhulle, qui vient de succéder à François De Bauw à la tête de la filiale belge de ce cabinet international, entend profiter de la mauvaise conjoncture pour valoriser l’efficacité de son réseau de plus de 2.200 avocats — dont 130 en Belgique — présents dans 28 pays.