leading story

Hermès et le paradoxe du luxe: ne pas vendre trop pour rester désirable

Affichant une croissance insolente ces dernières années, le luxe semble légèrement marquer le pas depuis le début 2013. Mais les Prada, Richemont et autre Hermès continuent à très bien se porter, même si ce dernier affiche un très léger ralentissement au premier trimestre. Pas de quoi inquiéter Patrick Thomas, gérant de cette société en commandite. Alors qu’il s’apprête à transmettre le flambeau à Axel Dumas, descendant de la famille fondatrice, après en avoir assuré la "régence" (son prédécesseur était Jean-Louis Dumas, oncle d’Axel), Patrick Thomas a, depuis sa nomination en 2006, transformé Hermès en un joyau, multipliant par près de 2,5 le chiffre d’affaires et triplant quasiment le résultat opérationnel. Un joyau qui subit aujourd’hui les assauts nourris du groupe LVMH (lire ci-contre). En marge d’une conférence donnée au Cercle de Lorraine, Patrick Thomas a accordé à "L’Echo" un entretien exclusif.