Publicité
Publicité

ING voit son bénéfice chuter de 40% au premier trimestre

La banque néerlandaise encaisse le choc de la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. Elle fait cependant mieux que les prévisions des analystes.