Publicité
Publicité

Johan Thijs (KBC) veut réexaminer la taxe bancaire

Le CEO de KBC estime que la situation a changé depuis le cataclysme financier et bancaire de 2008. Il faudra se pencher sur la taxe bancaire après la crise actuelle, selon lui.