leading story

L’Espagne et le Panama au chevet du canal

Le Panama et l’Espagne s’efforçaient vendredi de trouver une issue à la crise née de la menace de suspension de l’élargissement du Canal de Panama lancée par un consortium international (GUPC) mené par le groupe espagnol Sacyr et dans lequel on retrouve le Belge Jan De Nul. Le président du Panama a rencontré l’ambassadeur d’Espagne et un diplomate italien pour leur faire part de son inquiétude. GUPC a menacé de suspendre cet ouvrage pharaonique si l’Autorité du canal de Panama (ACP) ne versait pas, d’ici à trois semaines, la somme de 1,6 milliard de dollars pour couvrir "les surcoûts". Un montant jugé "irresponsable" par le Panama.