L'officine pharmaceutique est condamnée à grandir ou à mourir

Les temps sont durs pour les petites pharmacies. Cinquante officines ferment chaque année. En cause: la hausse des coûts de gestion, des revenus qui stagnent et l’émergence de gros acteurs.