leading story

La Belgique est devenue une zone de tests cliniques prisée par les géants de la pharma

"Ce ne sont pas exactement des vacances, mais presque. Des vacances extrêmement encadrées." Sébastien est ce qu’on appelle un "volontaire sain": ce quadra français fait partie d’une réserve de quelque 35.000 personnes en bonne santé (pour la plupart des hommes âgés de 30 à 45 ans) qui participent aux études cliniques menées par l’entreprise pharmaceutique américaine Pfizer en Belgique.