leading story

La Bourse de New York se préoccupe de la Grèce

Les indices boursiers des Etats-Unis ont reculé, lundi, tirés vers le bas par les valeurs des secteurs de la pharmacie et des services aux collectivités, les investisseurs craignant que la situation en Grèce ne conduise à une nouvelle crise en Europe, partenaire commercial privilégié de la première économie mondiale. L’indice S&P 500 a perdu 0,4%. Le Dow Jones a reculé de 0,5%. La poursuite de la remontée des prix pétroliers a toutefois limité la baisse des actions, cette évolution rassurant les opérateurs sur la vigueur de la demande énergétique et donc sur la santé de l’économie. Le prix du baril de brut américain a gagné 1,17 dollar à 52,86 dollars. Par ailleurs, la saison de publication des résultats continue. D’après les statistiques de Bloomberg, sur les 328 sociétés du S&P 500 ayant déjà publié leurs chiffres, 78% ont dépassé les attentes bénéficiaires et 56% ont surpassé les prévisions en matière de chiffre d’affaires.