leading story

La centrale nucléaire de Flamanville a reçu son toit

L’énergéticien français EDF a réalisé mardi la pose du dôme du bâtiment réacteur de l’EPR de Flamanville, un chantier dont le coût de construction s’est alourdi à 8,5 milliards d’euros contre 3,3 milliards prévus en 2005. Le futur exploitant de la centrale nucléaire, détenu à 84% par l’État, explique ce surcoût par l’évolution du design de la chaudière et de nouvelles exigences réglementaires post-Fukushima. La mise en service du réacteur est prévue pour 2016.