leading story

La Flandre veut réduire sa participation dans Gimv

Les partis de la majorité flamande N-VA, CD&V et Open VLD veulent se désengager de la société d’investissements Gimv. Ils ont présenté une proposition de cadre juridique à cet effet devant le parlement flamand. Par le biais de leur holding Vlaamse Participatiemaatschappij (VPM), les autorités flamandes détiennent près de 27% des parts de Gimv.