Publicité
Publicité
leading story

La France perd patience et taxera les Gafa dès janvier

À la recherche de recettes pour financer les mesures sociales annoncées la semaine dernière par Emmanuel Macron, le gouvernement français a tranché: il taxera dès le 1er janvier les géants du numérique, sans attendre un éventuel accord au sein de l’Union européenne. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, qui avait défendu sans succès jusqu’à présent l’adoption d’une taxe au niveau européen sur les géants du numérique comme Google, Apple, Facebook et Amazon, a clairement changé de stratégie. "La taxe s’appliquera en tout état de cause au 1er janvier 2019 et elle portera donc sur l’ensemble de l’année 2019, pour un montant que nous évaluons à 500 millions d’euros", a-t-il déclaré.