leading story

La Justice se penche sur les aventures de Nethys au Congo

Un dossier judiciaire a été initié en janvier 2017 et mis à l’instruction en mai dernier pour "abus de biens sociaux", à propos d’investissements de Nethys au Congo, selon Le Vif. A l’origine de cette enquête judiciaire, un investissement d’Elicio, filiale à 99% du groupe énergétique liégeois, dans un projet de centrale hydroélectrique au Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Ces investissements ont été dévoilés en octobre 2016. Le projet de centrale hydroélectrique est porté par la SA de droit belge, Electricité du bassin de Ivugha (EBI). Cette dernière a été créée en août 2016 et compte 4 actionnaires: Elicio ainsi que trois (anciens) hommes forts de Nethys, Stéphane Moreau (CEO), Marc Beyens (développement international) et Pierre Meyers (président du CA) via sa société M3 avec ses deux fils.