La taxe nucléaire au niveau minimum

Par un arrêté royal fixant le montant de la contribution de répartition des centrales nucléaires, L’Echo apprend que la taxe nucléaire s’élève, pour l’année 2019, au niveau plancher, c’est-à-dire 137 millions d’euros net, soit après l’application du mécanisme de dégressivité. C’était déjà le cas l’année passée, où la taxe visant les réacteurs Doel 3, Doel 4, Tihange 2 et Tihange 3 se montait à 150,4 millions d’euros.