Publicité
Publicité
leading story

"La vidéo de Maya a aidé à lancer le débat" (Greenpeace)

"Il était clair dès le début qu’il s’agissait d’une parodie pour soulever un problème socialement pertinent, à savoir la promotion de la viande transformée auprès des enfants", a fait savoir Greenpeace, réagissant au jugement du tribunal de l’entreprise néerlandophone de Bruxelles lui enjoignant de cesser une campagne comprenant des images de Maya l’abeille. "La vidéo était destinée à un usage unique et a aidé à lancer le débat. Le fait que nous ne puissions plus utiliser les images n’est donc pas un problème", a réagi l’ONG. Belga