Publicité
Publicité
leading story

Le brugeois Artilium passe sous pavillon américain

89 millions d’euros, c’est la somme qu’a déboursée l’américain Pareteum pour reprendre le spécialiste brugeois des télécoms Artilium. L’entreprise offrait ses services, entre autres, à des acteurs comme Base (Telenet), Proximus et T-Mobile. Importante, l’annonce n’a rien d’une surprise. Les deux acteurs, cotés l’un à la Bourse de New York, l’autre à celle Londres, avaient déjà noué une alliance stratégique en octobre, leur permettant de décrocher différents contrats par la suite. Il s’agissait donc ici d’aller une étape plus loin.