Publicité
Publicité
leading story

Le câble électrique entre la Belgique et le Royaume-Uni opérationnel

Nemo, première connexion électrique entre la Belgique et le Royaume-Uni, a démarré ses activités commerciales jeudi à 0 heure. 773 MW devaient être échangés en moyenne sur la journée, avec un total de 18.599,2 MWh sur 24 heures. Ce câble sous-marin, d’une longueur de 140 kilomètres et d’une capacité de 1.000 MW (l’équivalent d’un réacteur nucléaire) permet des échanges bidirectionnels. Le montant total de l’investissement, de 650 millions d’euros, a été partagé entre Elia, le gestionnaire du réseau à haute tension belge, et son homologue britannique National Grid. La Belgique, qui n’était jusqu’ici connectée électriquement qu’aux Pays-Bas et à la France, renforce ainsi sa toile électrique et augmente la probabilité qu’aux moments critiques, de l’électricité puisse être importée depuis les pays voisins – même si ce n’est jamais garanti.