leading story

Le groupe ING affecté par ses cessions

Le bancassureur néerlandais ING a enregistré une perte nette trimestrielle de 1,92 milliard d’euros, notamment à cause de la vente de sa filiale d’assurance américaine. Le résultat net sous-jacent ressort, lui, dans le vert à 988 millions contre 1,17 milliard un an auparavant. Outre le désinvestissement, le groupe a aussi effectué un avant-dernier paiement à l’État néerlandais en mars, portant le total de la somme remboursée à 12,5 milliards d’euros. Le CEO Ralph Hamers s’est ainsi montré satisfait: "C’est un départ fort pour 2014".