Le japonais SoftBank à la rescousse de WeWork

Le groupe japonais SoftBank a mis sur pied un plan de financement qui lui donnerait le contrôle de WeWork, lui évitant ainsi la banqueroute.