Publicité
Publicité

Le monde d'après? "L'approche à favoriser est l'abondance de data"

Le secteur des télécoms fait partie des ‘moins perdants’ du confinement. La période de crise a toutefois modifié nos manières de communiquer. Les habitudes des consommateurs et celles des entreprises ne seront plus les mêmes. En réalité, cela se voit déjà.