leading story

Le prophète belge du crowdfunding

Cela fait quelques années déjà que l’on parle du crowdfunding comme d’un moyen viable de financer des projets et, surtout, des entreprises. Un avènement qui a toutefois nécessité quelques évangélisateurs, à l’image de MyMicroInvest pour la Belgique. La société, cofondée par le serial entrepreneur José Zurstrassen, a déjà permis le financement d’une grosse vingtaine d’entreprises dans des secteurs très divers. Avec plus de 30.000 membres, MyMicroInvest est sans conteste le plus gros acteur national du secteur et ne limite pas sa démarche à la levée de fonds. "Nous travaillons beaucoup sur le co-financement, où la partie ‘crowd’ vient compléter un round d’investissement plus large et offre une forme de validation par le marché", explique Guillaume Desclée, directeur opérationnel et marketing de la plateforme. Les investissements des membres sont rassemblés dans une participation de MyMicroInvest Finance dans le capital de l’entreprise. L’équipe gère ensuite la sortie et redistribue la plus-value aux investisseurs. Le groupe entend capitaliser sur le régime fiscal très avantageux offert au crowdfunding par le tax shelter pour start-ups qui vient d’être mis en place par le gouvernement fédéral.Y.A.B.