Le propriétaire de Beobank lorgne Nagelmackers

©Photo News

Le Crédit mutuel nord Europe, maison mère de Beobank, figure parmi les cinq candidats au rachat de la banque Nagelmackers. Si la banque française l’emporte – la décision pourrait intervenir d’ici la fin de l’année encore –, il est possible que la Nagelmackers se retrouve dans le giron de Beobank.

La banque Nagelmackers a été mise en vente cette année par son actionnaire chinois, le groupe d’assurance Anbang, qui a été nationalisé après de graves difficultés. Anbang s’est déjà défait de Fidea. Deutsche Bank a été chargé par Anbang et Nagelmackers d’analyser les options qui se présentent pour la revente de la banque active en Belgique, ainsi que de valoriser cette dernière. À présent, les cinq candidats au rachat sont occupés à analyser les états financiers de la Nagelmackers, selon nos informations. Ils ont jusqu’à la mi-décembre pour formuler une offre liante. Dans la foulée, Deutsche Bank a l’intention, avant la fin de l’année encore, de choisir avec quel candidat les négociations se poursuivront de manière exclusive. Parmi les candidats figurent, outre le Crédit mutuel nord Europe, trois acteurs du private equity et une autre banque étrangère.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés