Le rachat de British Steel fait grincer Eurofer

La perspective du rachat du sidérurgiste britannique en faillite British Steel par le groupe chinois Jingye suscite des grincements de dents du côté des maîtres de forges européens. Eurofer, l’association des sidérurgistes européens, a annoncé son intention de faire part de ses objections à la Commission européenne. Pour elle, cette opération est de nature à enfreindre les règles de concurrence.