leading story

Le régulateur refuse une hausse du prix du timbre, les profits de bpost vont souffrir

C’est une sacrée tuile pour bpost. Le régulateur du marché postal lui a interdit définitivement, hier, d’augmenter cette année les tarifs des principaux services qu’il rend aux particuliers dans le cadre du service postal universel. Il s’agit non seulement du prix du timbre pour les lettres sur le territoire national et pour le courrier international, mais aussi les colis domestiques et transfrontières sortants et les envois recommandés. Ce qu’on appelle "le panier des petits utilisateurs" dans le jargon.