leading story

Les bénéfices de Toyota s'envolent grâce au yen

Toyota, a relevé ses prévisions annuelles vendredi, après avoir profité de la dépréciation du yen lors d’un premier trimestre record, malgré un tassement des ventes. Pour l’ensemble de son exercice comptable qui sera clôturé fin mars 2014, le géant de Nagoya (centre du Japon) a relevé de 110 milliards de yens sa prévision de bénéfice net, désormais attendu à 1.480 milliards (12,13 milliards d’euros) et en progrès de 54%. Il a aussi augmenté ses prévisions de chiffre d’affaires, à 24.000 milliards de yens (+ 9%). Toyota ne s’attend pourtant pas à vendre davantage de véhicules qu’il ne l’espérait en début d’exercice, mais il profite à plein de la chute du yen, qui élève la valeur de ses revenus encaissés à l’étranger, lorsque le groupe les convertit. D’après ses prévisions, chaque dollar gagné sur ses opérations à l’étranger pourrait lui rapporter 92 yens lors de cet exercice, contre 83 l’an passé.