leading story

Les comptes de la SNCB devraient rester dans le rouge

L’hémorragie financière n’est pas près de se tarir à la SNCB. Pour 2015, la société publique s’attend à rester dans le rouge, avec un excédent brut d’exploitation récurrent (Rebitda) négatif de 31,3 millions d’euros, révèle un document de la direction que nous avons pu nous procurer. Ce chiffre est confirmé de source sûre. Il y a pire: la SNCB ne pourra atteindre ce résultat que si elle réalise son ambition d’économiser 50 millions d’euros et de générer des revenus supplémentaires et si l’indemnité que la société de chemins de fer doit payer à Infrabel reste stable. Sans cela, le Rebitda de la SNCB risque de plonger à -95,8 millions d’euros. La hauteur de ce déficit annoncé s’explique par la diminution des subsides publics et par la hausse des coûts.