leading story

Les coursiers de Deliveroo poursuivent leur bras de fer

Le bras de fer se poursuit entre les coursiers de Deliveroo et la direction de la société britannique spécialisée dans la livraison à domicile, à vélo, de plats de restaurants. Une nouvelle rencontre a eu lieu hier midi, au cours de laquelle les coursiers, soutenus par les syndicats, ont à... ©BELGA

Une trentaine de coursiers de Deliveroo ont manifesté lundi soir à Ixelles après le refus de la direction, plus tôt dans la journée, de leur laisser le choix entre le statut Smart, qui leur donne accès à une protection sociale pendant les heures prestées, et celui d’indépendants. Les coursiers, rassemblés au carrefour de la rue du Bailli et de l’avenue Louise, doivent faire le tour, à vélo, d’une dizaine de restaurants qui se sont montrés solidaires de leurs revendications, a expliqué Martin Willems, permanent CNE.

"Les autres coursiers qui ont assisté à notre assemblée ont décidé de ne pas prendre de commandes ce lundi soir", a-t-il affirmé. "Nous travaillons avec plus de 2.000 coursiers en Belgique dont une large majorité sont très satisfaits du travail flexible que nous proposons et de l’augmentation de revenus possible grâce au nouveau modèle mis en place en octobre dernier", a réagi lundi soir la société Deliveroo. Selon la direction, le nouveau modèle mis en place, qui vise une rémunération à la course, "est à la fois populaire et lucratif".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés