leading story

Les dépréciations font rougir le net de GBL

Le holding GBL a bouclé son premier trimestre sur un résultat net consolidé négatif à hauteur de 75 millions d’euros. Une perte qui contraste avec le bilan global du groupe, orienté dans le bon sens: les " cash earnings " sont en hausse de 10 millions d’euros sur un an à 39 millions et l’actif net ajusté a fort progressé à 13,6 milliards d’euros contre 12,6 milliards à fin mars 2012. Les dividendes en provenance de Total ont augmenté, tandis que la gestion financière a donné de bons résultats suite à l’abaissement du coût moyen de la dette et à la levée de cash opérée fin 2012 et début 2013.