leading story

Les grandes banques ont vu leurs profits chuter d'un tiers

Les bénéfices des grosses banques européennes ont chuté de près d’un tiers en 2012, en raison d’éléments exceptionnels, selon une étude de KPMG publiée jeudi. A elles seules, les demandes d’indemnisations suite à différents scandales comme le Libor leur ont coûté 20,5 milliards d’euros. Les 15 plus grands établissements européens totalisent 41 milliards d’euros de bénéfice en 2012, contre 61 milliards en 2011. C’est un recul de 29%, et moitié moins que les 84 milliards d’euros de bénéfices réalisés en 2010, précise l’étude.