Publicité
Publicité
leading story

Les provisions nucléaires mieux encadrées

La commission de l’Économie de la Chambre a adopté ce mardi à l’unanimité une proposition de loi retirant le droit de vote aux représentants d’Electrabel au sein de la Commission des provisions nucléaires, créée en 2003 pour contrôler Synatom, la société à 100% dans les mains d’Electrabel, qui gère les provisions nucléaires destinées à financer le démantèlement des centrales et la gestion du combustible usagé. Un texte soutenu par toute la majorité, qui devrait en principe passer sans problème en séance plénière.