Les travailleurs qualifiés manquent

Le manque de main-d’œuvre qualifiée est le principal frein à la compétitivité, estiment les patrons. Le pessimisme est de mise, selon l’enquête conjoncturelle de l’Union wallonne des entreprises. Les perspectives d’embauche sont en berne et le seront encore.