leading story

Les véhicules sans chauffeur vont réduire la congestion

L’Union internationale des transports publics (UITP) mise sur les véhicules sans chauffeur comme une alternative à la congestion du trafic dans les villes. Ils contribueront aussi à la réduction des émissions des gaz à effet de serre. C’est la conclusion d’un rapport réalisé par ses experts et qui sera publié lundi. Mais les effets bénéfiques des véhicules autonomes ne seront possibles qu’en respectant certaines conditions. "Si ces véhicules ne sont pas lancés en flottes partagées, ce sera désastreux pour la mobilité urbaine (embouteillages, etc.)", nous a confié un porte-parole de l’UITP.