Lhoist prêt à sauver 16 emplois plutôt que 36

Les dernières négociations chez Lhoist n’ont pas donné les résultats escomptés par les représentants des travailleurs. À l’issue d’un conseil d’entreprise marathon qui s’est tenu mardi jusqu’à 23 heures, la direction du carrier belge a accepté de maintenir 16 emplois. Ses plans initiaux, dévoilés le 12 septembre, prévoyaient au total 117 suppressions de poste sur ses trois sites: Marche-les-Dames, Jemelle et Hermalle-sous-Huy. L’expertise menée par le bureau indépendant Secafi avait pourtant conclu qu’il faudrait préserver 36 postes si l’on veut maintenir un niveau de sécurité et une charge de travail optimaux dans les carrières concernées.