leading story

Maladie de Crohn Takeda a essuyé un refus avec le produit-phare de TiGenix en Belgique

Nul n’est prophète en son pays. L’Alofisel, le traitement-phare de la biotech belgo-espagnole TiGenix, rachetée début 2018 par Takeda pour 520 millions d’euros, connaît des difficultés de mise sur le marché en Belgique. La Commission de remboursement des médicaments (CRM), qui intervient comme organe consultatif pour le ministre des Affaires sociales en ce qui concerne le remboursement de spécialités pharmaceutiques, a en effet recalé le produit de TiGenix/Takeda, un traitement des fistules périanales touchant les patients atteints de la maladie de Crohn. "Le rapport entre les coûts de l’assurance et la valeur thérapeutique (incertaine) est inacceptable", a jugé la commission. Sans remboursement, ce traitement coûteux n’a aucune chance d’être distribué dans notre pays.