Publicité
Publicité
leading story

Mandats d’arrêt français contre trois ex-dirigeants d’UBS

Trois ex-dirigeants d’UBS sont visés par un mandat d’arrêt délivré par des juges français qui ont inculpé la banque suisse pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et lui ont imposé une caution record de 1,1 milliard d’euros, a appris mardi l’AFP. La banque est soupçonnée d’avoir participé à un système de démarchage illégal de riches clients français pour qu’ils ouvrent des comptes en Suisse, à l’insu du fisc. Les juges d’instruction ont délivré ces mandats d’arrêt en janvier car les trois ex-dirigeants n’avaient pas répondu à une convocation.