leading story

Microsoft sabre dans la téléphonie

Après avoir supprimé 18.000 emplois l’an dernier, le géant américain poursuit la cure d’amaigrissement de ses activités téléphoniques rachetées à Nokia.