"On ne peut pas s'arrêter, on est devenu essentiels"

Les entreprises technologiques belges ont perdu en moyenne 50% de leur chiffre d’affaires depuis le début de la crise. Certaines sont des maillons essentiels de la chaîne et ne peuvent pas arrêter leurs activités.