Publicité
leading story

Opel Kadett | Pas très jolie mais populaire

©wikipedia

Pour les conducteurs qui viennent tout juste de passer leur permis de conduire, le nom ne dit probablement rien du tout.

Mais pour les amateurs de petites citadines âgés de plus de 40 ans, la Kadett ramène à l‘époque où l’on écoutait Earth Wind & Fire sur l’autoradio.

Commercialisée dès 1936, la Kadett, premier modèle compact signé par la filiale allemande de GM, cachait sous son capot un moteur quatre cylindres de 23 chevaux. Toute première voiture de série à posséder une carrosserie autoportante en acier, la berline et la berline décapotable, se sont vendues à plus de 100.000 exemplaires jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Au lendemain de la défaite des nazis, les Alliés décident de transférer tous les plans et les usines d’Opel en Union Soviétique. Jusqu’aux années 1950, la Kadett sera ainsi appelée la… Moskvich 400.

Il a fallu attendre 1962 pour que le constructeur allemand ressorte dans le commerce une nouvelle Kadett, la "A". Produite à Bochum, ce modèle proposait, chose rare pour l’époque, une boîte à quatre vitesses. Sa troisième génération sera une des plus populaires avec 2,6 millions d’exemplaires vendus entre 1965 et 1973. Le succès de sa version Rallye, avec 222 victoires dans sa catégorie sur les 238 courses auxquelles elle a participé en 1968, y sont pour quelque chose.

La Kadett C, commercialisée en 1973, est d’abord lancée en berline, break et coupé. L’"Aero", vendue à partir de 1976, sera la première décapotable de la marque depuis les années 30. Plus de 1,7 million de modèles seront assemblés en six ans. Sa cinquième génération offrira, elle, le premier moteur diesel monté en gamme compacte. La "E", qui recevra comme la version précédente le prestigieux prix automobile "Das Goldene Lenkrad" ("le volant d’or"), sera, quant à elle, produite à plus de 3,7 millions d’exemplaires. Mais au lieu de continuer cette belle et longue histoire, Opel décida en 1991 de faire disparaître le nom Kadett pour le remplacer par Astra. Quelle ingratitude…

Retrouvez d'autres modèles qui ont marqué l'histoire de l'industrie automobile en cliquant ici

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés