epinglé

Pas d'aiguilleurs du ciel sur la ligne Belgocontrol

Panique dans l’espace aérien belge hier quand tout à coup vers 10h, les avions en vol se sont retrouvés dans l’impossibilité de communiquer avec la tour de contrôle. Belgocontrol, l’organisme de contrôle de l’espace aérien, a automatiquement pris la décision de restreindre l’espace. Les avions sont donc priés d’éviter le secteur est, qui, d’après les professionnels, est le plus chargé de l’espace aérien belge. Il y passe au moins quelque 150 avions en décollage par jour. Conséquence pour non seulement Brussels Airport, mais aussi pour les aéroports régionaux de Liège et de Charleroi, de nombreux retards et des annulations de vols.