leading story

Perspectives peu emballantes pour le marché publicitaire belge

Les derniers indicateurs du marché publicitaire belge ne sont pas très folichons. Selon Mediaxim, qui fait la "pige" des investissements pub pour le compte du CIM, le marché a reculé de 4,5% en valeur "brute" (avant remises commerciales) au premier trimestre 2013 par rapport à la période correspondante en 2012, soit 814 millions d’euros. Il y a tout lieu de croire qu’en chiffres "nets" le recul est plus sensible vu les conditions souvent plus généreuses offertes en temps de crise par les régies pour attirer les annonceurs.