leading story

Philippe de Selliers: "Je ne croyais pas tomber si vite amoureux de Leonidas"

Six mois après avoir repris la direction du chocolatier Leonidas, Philippe de Selliers s’estime prêt à passer ses projets de développement en revue avec L’Echo. Il compte surfer sur la réputation et les atouts de la marque pour doper ses ventes et ses résultats aussi bien dans ses marchés d’origine (Belgique, France) qu’à la grande exportation (Etats-Unis, Chine). La production, elle, restera belgo-belge.