Plus de journal papier en avion

Depuis le 27 octobre, la compagnie aérienne Brussels Airlines a retiré de ses cabines les versions papier des quotidiens au profit de leur version numérique. La démarche est une suite logique de l’évolution digitale de la compagnie et de sa volonté de réduire son empreinte carbone. La compagnie aérienne affirme ainsi que "l’élimination des journaux papier sur plus de 250 vols par jour, permet de diminuer le poids de l’avion et donc sa consommation de carburant, ce qui se traduit par 35 tonnes d’émissions de CO2 en moins par an". Au-delà de l’argument écologique qui ne pèse pas bien lourd face aux émissions de CO2 d’un avion, Brussels Airlines poursuit surtout, avec ce changement symbolique, sa stratégie de transformation digitale. En 2018, 52% des passagers de la compagnie ont utilisé leur smartphone pour embarquer dans un avion. M. SA.