leading story

Préaccord sur des départs à 60 ans chez Proximus

L’objectif de l’opérateur est de réduire sa structure de coûts. Il pourrait épargner un quart du salaire de 1.300 personnes durant maximum cinq ans. Sans que cela ne coûte un euro à l’Etat. Gênant pour le Fédéral?