leading story

Premier traitement avec des cellules venues de tiers

La société biotechnologique Bone Therapeutics, qui développe des produits de traitement des maladies osseuses par thérapie cellulaire, a soigné son premier patient avec son produit Allob, un traitement de reconstitution osseuse qui entame ainsi la phase I/IIa des essais cliniques. Sa particularité: c’est le premier traitement de thérapie cellulaire allogénique. Autrement dit, les cellules souches destinées à soigner un patient proviennent d’un tiers. Selon Bone Therapeutics, Allob peut être administré en injection percutanée peu invasive, ce qui en fait un traitement potentiel de première ligne pour les fractures qui ne se résorbent pas. Cette pathologie touche, selon Bone Therapeutics, entre 600.000 et 900.000 personnes par an en Europe et aux Etats-Unis. Ce nouveau traitement, qui ne sera pas commercialisé avant plusieurs années, viendra s’ajouter au Preob, l’actuel produit phare de la société qui traite l’ostéonécrose et la pseudarthrose. Les études cliniques en sont à la phase III. La production est prévue pour 2017 au plus tôt.