Publicité
Publicité
epinglé

Première attaque contre la régulation des slots dans les cafés

On se doutait que les secteurs visés n’allaient pas rester les bras croisés face au projet du gouvernement fédéral d’enfin réguler l’exploitation des machines à sous de type 3.3 (machines censées être à petits gains et petites mises, mais dont les vrais enjeux sont souvent plus élevés) dans les débits de boisson, mais on se demandait d’où viendrait la réaction et sous quelle forme. On vient de trouver une première réponse à cette question en farfouillant parmi les nouveaux recours déposés au Conseil d’État. Le premier à ouvrir le feu – du moins le premier que nous ayons pu repérer – s’appelle Pascual Consult. Cette société fait partie du groupe Pascual, basé à Gand, au même titre que Pascual Games.